From 1 - 10 / 29
  • L’indicateur national de l’érosion côtière, produit dans le cadre de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte, représente l’évolution de la position du trait de côte sur le territoire de LTC sur une durée d’au moins 50 ans. L'indicateur national de l'érosion côtière présente, au 1 / 100 000, la mobilité passée du trait de côte. Il dévoile un premier aperçu des phénomènes d’érosion sur une période de plusieurs dizaines d’années. Il comble ainsi l’absence d’informations disponibles sur certaines parties du littoral français et vient compléter les études locales existantes en proposant une échelle d’analyse plus globale et un éclairage national. Cet indicateur national est basé sur les taux de l'évolution passée du trait de côte, observée sur orthophotographies entre deux dates éloignées de plusieurs décennies. Il représente des tendances d'évolution pluriannuelles entre deux dates qui ne rendent pas nécessairement compte des dynamiques d’évolution au sein même de la période observée, ni des potentiels changements récents de dynamique. L'indicateur n'est pas calculé lorsqu'un ouvrage se substitue au trait de côte naturel ; il ne remonte pas dans les estuaires et ne couvre généralement pas les extrémités des flèches sableuses. 01/12/2015(Date de création) 29/01/2016(Date de publication) 28/06/2018(Date de révision) Date d'extraction des données Geolittorales le : 05/01/2022

  • Ensemble des itinéraires de Grande Randonnée (GR®) sur Lannion-Trégor Communauté

  • Bande des 100m en recul du trait de côte histolitt (IGN-SHOM) Voir les caractéristiques du trait de côte histolitt (IGN-SHOM) https://sextant.ifremer.fr/record/42c7c5f0-6fd5-11df-880e-005056987263/

  • Calcul des isolignes de la vitesse du courant en m/s pour un coefficient de 95. L'intervalle entre les isolignes est de 0.1 m/s. La donnée a été produite dans le cadre des exercices de planification sur les EMR (Énergies Marines Renouvelables) à partir du CD des courants du SHOM sur la base des courants de coefficient 95. L'intervalle entre les isolignes est de 0.1 m/s. 10/07/2014(Date de création) 10/07/2014(Date de publication) Date d'extraction des données Geolittorales le : 05/01/2022

  • Cette couche SIG décrit, sous forme de lignes, les objets géologiques linéaires liés aux structures d’origine tectonique et visibles sur la carte. Cette couche est décrite par la table L_STRUCT qui contient quatre champs attributaires : Carte: il s'agit du numéro d'ordre de la carte géologique dans le lexique national des cartes géologiques de France à 1/50 000; Code : il s’agit d’un champ numérique qui identifie de façon unique chaque famille d'objets ou de type d’objets linéaires d'origine structurale. Description : ce champ de type caractère renseigne sur la nature et les conditions d’observation de l’objet concerné, (visible sur le terrain ou déduit de la cartographie). Attribut: ce champ donne une précision complémentaire sur un type d'objet classé dans le lexique nationale. Il peut s'agir par exemple, du nom local attribué à une faille ou à une structure particulière Descriptif des cartes géologiques à 1/50 000 format "vecteurs" Rapport « final» BRGM/R P-53473- FR Novembre 2004 Date d'extraction des données Geolittorales le : 05/01/2022

  • 145 vélos à assistance électrique sont disponibles dans 34 points de location sur le territoire de Lannion-Trégor Communauté : offices de tourisme, campings, hôtels et divers partenaires.(2021)

  • Ensemble des itinéraires de randonnée VTT de Lannion-Trégor Communauté

  • Marqueurs de la position du trait de côte digitalisés à partir de photographies aériennes anciennes (1920-1957) et utilisés pour produire l’indicateur national de l’érosion côtière, dans le cadre de la Stratégie nationale de gestion intégrée du trait de côte. Les données concernent le territoire de LTC 01/12/2015(Date de création) 29/01/2016(Date de publication) 28/06/2018(Date de révision) Date d'extraction des données Geolittoral le : 05/01/2022

  • Calcul des isolignes de la vitesse du courant en m/s pour un coefficient de 45. L'intervalle entre les isolignes est de 0.1 m/s. 10/07/2014(Date de création) 10/07/2014(Date de publication) Date d'extraction des données Geolittoral le : 05/01/2022

  • Calcul des isolignes de la puissance de la houle avec une équidistance de 5 kw/m² sur le territoire de LTC 03/10/2011(Date de révision) 30/09/2013(Date de publication) Date d'extraction des données Geolittoral le : 05/01/2022